Mercredi soir, Montpellier a un peu plus hypothéqué ses chances de qualifications pour la phase éliminatoire en s’inclinant sur sa pelouse face à l’Olympiakos (2-1) lors de la 3e journée de la phase de poules de la compétition. Après avoir pourtant ouvert le score sur un but de Charbonnier (49e), les Héraultais ont baissé pavillon et ont été punis à deux reprises par Torossidis (73e) et Mitroglou (90e). Un revers qui place les partenaires de Belhanda à la dernière position du groupe B, alors que l’Olympiakos de Rafik Djebbour et Djamel Abdoun se replace dans cette poule.