Comme chaque lundi, la rédaction d’Afrik-Foot a concocté son onze idéal, avec son équipe-type relatant les meilleures performances des joueurs africains évoluant dans les championnats hors du continent au cours du week-end écoulé. Découvrez la sélection de la semaine.


Vincent Enyeama (Lille) : Moins en vue cette saison, le gardien nigérian n’en reste pas moins intraitable sur sa ligne. Il l’a encore prouvé dimanche contre l’OGC Nice (1-1) en bondissant pour réaliser deux parades déterminantes en fin de match sur une frappe puis une tête dans temps additionnel, évitant aux Dogues une défaite qui leur aurait laissé beaucoup de regrets.

Serge Aurier (Paris Saint-Germain) : Dans la lignée de sa belle fin d’année 2015, l’Ivoirien repart sur de bonnes bases en 2016. Peu inquiété défensivement, il a pleinement participé au succès du PSG contre Bastia (2-0) vendredi en multipliant les montées dans son couloir droit pour porter le danger devant le but adverse.

Kalidou Koulibaly (Naples) : Bourreau de Frosinone (5-1), le Napoli boucle la phase aller de la Serie A à la place de leader, espérant plus que jamais décrocher un Scudetto qui se refuse à lui depuis 1990. Si c’est surtout la puissance offensive des coéquipiers de Kalidou Koulibaly qui a parlé face aux promus, le Sénégalais n’a pas été en reste, s’imposant dans les duels aériens et réalisant pas moins de 6 interceptions. Un match solide.


Le onze Afrik du week-end | #J18 par afrikfoot

Ismaël Traoré (Angers) : Dans le duel des deux équipes surprises de la Ligue 1, l’Ivoirien a enfilé le costume de taulier en défense face à Caen (2-0). Brillant dans son placement et impérial dans les duels, l’ancien Brestois a confirmé son excellente saison en ne laissant pas une miette à ses adversaires. Il a également effectué des relances toujours très propres.

Issiaga Sylla (Gazélec Ajaccio) : Après des débuts compliqués, le Guinéen confirme ses bonnes dispositions actuelles. Centreur décisif sur l’ouverture du score de Khalid Boutaïb, il a été l’un des Corses les plus actifs lors du nul décroché sur le terrain de l’AS Monaco (2-2) avec 58 ballons touchés. Malgré un déchet technique conséquent, il n’a pas ménagé sa peine et a intercepté de nombreux ballons. Le Congolais John Tshibumbu a également marqué pour le Gaz’.

Romain Saïss (Angers) : Tout en discrétion, le Marocain poursuit sa belle saison. En ratissant de nombreux ballons, il a contribué à soulager sa défense face à Caen (2-0). Précieux par ses relances également, il a pu laisser entrevoir sa belle vision du jeu. Avec 86 ballons touchés, il a tout simplement été le joueur le plus actif du match.

Fabien Camus (Troyes) : Si Troyes a bu la tasse lors de l’inauguration du Parc OL (4-1), l’international tunisien aura au moins eu le mérite de relancer le suspense 5 minutes en fin de match en égalisant à la 67e. Et de quelle manière ! Sa frappe du gauche à 25 mètres est un bijou ! A part ce geste, il aura été l’un des rares Aubois à tenter de percuter et à rendre une copie correcte.


Troyes : La frappe splendide de Fabien Camus… par afrikfoot

Rachid Ghezzal (Olympique Lyonnais) : Il ne pouvait rêver meilleure première dans le nouveau stade des Gones. Formé au club, l’international algérien a grandement contribué au premier succès lyonnais dans leur nouvelle enceinte (4-1). Inspiré dans ses choix et disponible dans le jeux, le milieu de terrain a sorti son équipe d’un bien mauvais pas après l’égalisation troyenne signée Camus. Servi dans la surface de réparation, c’est lui qui va redonner l’avantage aux siens d’une puissante frappe pied gauche dans la lucarne. De quoi marquer des points aux yeux de son nouvel entraîneur.


OL : Rachid Ghezzal buteur face à Troyes par afrikfoot

Baldé Keita (Lazio) : Dans l’une des rencontres attendues de la 19e journée de Serie A, la Lazio a parfaitement réussi son coup en piégeant la Fiorentina sur ses terres (1-3). Victoire qui porte le sceaux du futur international sénégalais, auteur de l’ouverture du score pour mettre ses coéquipiers sur la voie du succès. Très en vue dans son couloir, le vif ailier a été remuant, mettant en difficulté son vis-à-vis Roncaglia.

Cédric Bakambu (Villarreal) : Le Sous-marin jaune se hisse à la 4e place en Liga et le doit à son international congolais. L’ancien Sochalien a mis au supplice la défense de Gijon pour s’offrir un doublé express en moins d’une heure, dont une seconde réalisation pleine de sang-froid, avant de quitter la pelouse sous l’ovation du public. Ses 7e et 8e réalisations en championnat pour le Léopard qui gagne ses galons de titulaire.

Vincent Aboubakar (FC Porto) : Le buteur camerounais n’a pas perdu ses bonnes habitudes malgré la trêve. Très en vue durant la première partie de saison, le Lion Indomptable a grandement contribué au large succès des siens face à Boavista (0-5). L’ancien Lorientais y est allé de son doublé en fin de partie pour permettre aux Dragons de conforter leur place de leader au classement. Il en est à huit réalisations en championnat.