En refusant au dernier moment de jouer un match amical contre l’Algérie prévu de longue date à Alger, le Cameroun a dû signer un chèque de 380 000 euros pour calmer la colère de l’Algérie. Les joueurs camerounais avaient décidé de faire grève à cause d’une sombre histoire de primes de match. Et c’est Samuel Eto’o qui a mené cette grève. Il a d’ailleurs été lourdement sanctionné par sa fédération qui l’a suspendu durant 15 matches. « Le bureau fédéral de la Fédération algérienne de football (FAF), bien que considérant que le préjudice moral et sportif causé demeure considérable, a accepté la proposition de la Fécafoot de payer 500.000 dollars américains », a expliqué la Fédération camerounaise de football (Fécafoot).