C’est finalement l’Egypte qui organisera la Coupe d’Afrique des Nations 2019, en lieu et place du Cameroun. Sur décision de la Confédération africaine de football (CAF), le Cameroun a perdu l’organisation de cette compétition continentale en novembre 2018, laquelle lui avait été attribuée en 2014.


Qualifiée « d’injustice flagrante » par le gouvernement camerounais, cette décision de retrait de l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun, n’a cependant pas échaudé les autorités locales, qui ambitionnent de livrer tous les chantiers à la fin du premier trimestre 2019, en vue de l’organisation de la CAN 2021 qui a été promise au Cameroun par la CAF.

Pour rappel, en dépit des retards pris dans la conduite de certains chantiers, le Cameroun a engagé des investissements estimés à plus de 1 000 milliards de francs Cfa dans la construction des stades, voies d’accès, infrastructures hospitalières et hôtelières, afin d’accueillir la CAN sur son territoire, après l’édition de 1972.