Le groupe A de cette Coupe d’Afrique des Nations reste ouvert. Le Mali, bon dernier, peut encore y croire. Mais pour ça, il faudra battre une équipe du Malawi qui rêve de jouer le premier quart de finale de la CAN de son histoire.


C’est sans doute une surprise pour beaucoup mais, à quelques heures de la 3e et dernière journée de la CAN 2010, le Malawi, le Petit Poucet de la compétition, est encore en course pour les quarts de finale. Pour atteindre ce stade pour la première fois de leur histoire, les hommes de Kinnah Phiri devront faire un bon résultat face à la décevante formation du Mali, qui pointe à la dernière place avec un seul petit point.

Mais, dans ce groupe A très ouvert, les Aigles ne sont pas morts. Après un nul à l’arrachée face à l’Angola (4-4) et une défaite face à l’Algérie (0-1), le Mali converse ses chances de rejoindre le Top 8 continental. Mais le Mali va devoir se retrousser les manches. Malgré des joueurs comme Mouhamadou Diarra, Seydou Keita (déjà deux buts) ou Frédéric Kanouté, les Aigles n’avancent pas. Derniers avec un point, ils peuvent tout de même se qualifier s’ils battent les Flammes et que l’Angola l’emporte.

Sans cap’taine Diarra

Résultat, c’est un match décisif et explosif qui se prépare à Cabinda. Les Flammes peuvent se contenter du point du nul pour espérer décrocher l’une des deux premières places qualificatives pour les quarts de finale. Et Phiri semble confiant. « Certes nous avons perdu contre le pays organisateur,mais nous avons prouvé que notre équipe possède de la qualité. Le match contre le Mali sera extrêmement difficile pour les deux équipes mais je pense que nous avons les moyens pour faire la différence », a déclaré le coach du Malawi à la presse.

Les Malawites compteront une nouvelle fois sur le talent de Russel Mwafulirwa, rétabli de sa blessure au genou gauche qui l’avait privé du match face aux Palancas Negras pour espérer battre une équipe du Mali en manque de confiance depuis le début de la CAN 2010. « On va se battre contre le Mali dans le but de qualifier le Malawi pour la première fois de son histoire en quarts de finale », a même assuré le sélectionneur malawite.

En effet, les protégés de Stephen Keshi sont en mauvaise posture avant d’aborder cette rencontre capitale et leur destin n’est plus entre leurs mains. Les vedettes maliennes risquent même une élimination dès le premier tour, comme en 2008 au Ghana. « Nos chances de qualifications sont intactes. Nous allons faire le maximum pour s’imposer contre le Malawi », a indiqué Keshi, qui attend un sursaut d’orgueil des partenaires de Frédéric Kanouté, qui devrait être dans le onze de départ. Si le buteur du FC Séville sera là, Mahamadou Diarra et Soumare Bakare devront se contenter de soutenir leurs coéquipiers des tribunes, la faute à un trop plein de cartons. Pour Kanouté, il faut absolument « remporter le match face au Malawi et espérer une victoire de l’Algérie contre l’Angola. Notre destin dépendra des autres », a-t-il regretté. A eux de jouer.

Mali-Malawi en direct