Le Maroc candidat à l’organisation du Mondial 2026 ?

Candidat malheureux à l'organisation de la Coupe du monde 2010, la première sur le continent africain, le Maroc est actuellement en train de travailler sur sa prochaine candidature pour accueillir le plus grand rendez-vous du ballon rond. Le royaume avance ses pions pour 2026.


Le Maroc a le vent en poupe. Alors que le royaume s'apprête à accueillir le Mondial des clubs pour les deux prochaines éditions, en décembre 2013 et 2014, mais aussi la CAN 2015, une candidature pour l'organisation de la Coupe du monde 2026 serait à l'étude du côté des instances dirigeantes du football marocain. Une information confirmée par la Fondation Mohamed VI, qui s'occupe de former les futurs Lions de l'Atlas, citant des sources émanant de la Fédération marocaine de football.

Si du côté de l'instance la candidature n'a pas encore été officialisée, tout ne serait qu'une question de temps, le temps justement de laisser se dérouler le Mondial des clubs, et sans doute la CAN 2015, pour prouver au monde entier que le pays est en mesure de recevoir sur son sol la plus prestigieuse des compétitions.

Le Mondial des clubs et la CAN 2015 comme vitrines

En cas de succès lors de ces rendez-vous à venir, ce serait alors un argument de poids pour le dossier marocain. Moncef Belkhyat, ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, va dans ce sens en expliquant à Médias 24 que : “La réussite des prochaines Coupes du monde des clubs et de la Coupe d’Afrique, permettra sans doute de montrer à la FIFA que nous sommes capables d’organiser la Coupe du monde.

Une candidature qui interviendrait après les échecs de 1994, 1998, 2006 et 2010, mais qui cette fois pourrait avoir plus de chances d'aboutir en raison des infrastructures sportives qui seront déjà toutes en place pour la CAN 2015, et qui n'auraient besoin que de simples rénovations. De plus, lors de leur dernière visite à Zurich au siège de la FIFA, les responsables marocains ont émis leur idée de déposer un dossier de candidature, qui aurait reçu un écho favorable de la part du président de l'instance, Joseph Blatter.

De quoi motiver un peu plus les dirigeants marocains dans leur entreprise de voir se dérouler au royaume la plus prestigieuse des compétitions de football, qui ferait alors son grand retour sur le continent africain.

Avatar photo
Mansour Loum