Deux semaines après avoir remporté le match aller 5-0 à Lubumbashi devant l’Espérance de Tunis, le Tout Puissant Mazembe a confirmé sa domination du football africain en réussissant le match nul 1-1 à Radès chez les tunisiens. C’est la seconde victoire consécutive des congolais dans cette Ligue des Champions d’Afrique.


Forts de leurs cinq buts d’avance, les joueurs du Tout Puissant Mazembe ne craignaient pas grand chose ce samedi à Radès dans l’antre de l’Espérance de Tunis. Mais devant leur public, devant leur public, les Sang et Or tunisiens avaient à cœur de faire chuter les Corbeaux congolais. Pour l’honneur mais aussi pour montrer que le match aller, entaché d’erreurs d’arbitrage, ne reflétait pas la réalité.

Mais l’espoir aura été de courte durée. Après un début de match équilibré, les tunisiens ouvrent la marque par Harrison Afful dans un stade en délire qui se met à croire au miracle, quelques secondes seulement… Dans l’euphorie Aymen Ben Amor agresse un joueur du Tout Puissant et se fait logiquement expulser. A 10 contre 11 le rêve est terminé. Logiquement, les congolais vont égaliser sur contre attaque en seconde mi-temps par Déo Kanda, à la 69ème minute de jeu. Le Tout Puissant Mazembe conserve donc son titre de Champion d’Afrique, pour l’Espérance de Tunis, il reste l’espoir de faire mieux l’année prochaine.