Restant sur 4 matchs sans victoire, dont une élimination précoce en Ligue des champions, le TP Mazembe est dans le dur actuellement. Mais le champion d’Afrique peut néanmoins compter sur une bonne nouvelle pour le futur. Son centre de formation, la KFA, commence à porter ses fruits. Un de ses pensionnaires vient même de passer professionnel. Une première !


Le champion d’Afrique ne va pas fort en ce moment. Eliminé de la Ligue des champions dès les 8es de finale par le Wydad Casablanca (0-2, 1-1) il y a 15 jours, le TP Mazembe ne verra même pas la phase de groupes de la compétition et devra désormais assurer le service minimum en se rattrapant face au Stade Gabésien en barrages de la Coupe de la CAF. Pour ne rien arranger, les Corbeaux de Lubumbashi sont loin d’afficher une grande forme dans les play-offs du championnat congolais.

La preuve : les hommes d’Hubert Velud restent sur 3 matchs nuls consécutifs (4 si on prend en compte la LdC), dont deux 0-0, le dernier en date contre le DC Motema Pembe, dimanche. « 270 minutes sans gagner dont 180 sans marquer, c’est trop« , gronde ainsi le site du TPM en affichant ces stats peu reluisantes. Pour ne rien arranger, la Linafoot a annoncé mardi qu’elle suspend le résultat du Classico houleux contre Vita Club (0-0) de mercredi dernier après que les Moscovites aient déposé une réserve au sujet de l’éligibilité du latéral droit, Issama Mpeko. Dans le même temps, le besogneux Merveille Bope a écopé de 4 matchs de suspension suite à la gifle infligée à un adversaire en fin de rencontre.

Velud : « Sortir 2 à 3 jeunes par an« 

Les mauvaises nouvelles s’accumulent donc avant de recevoir le Stade Gabésien dimanche en barrage aller de la Coupe de la CAF. Mais quelques voyants restent néanmoins au vert. D’une part, le club lushois peut toujours espérer boucler la phase aller des play-offs en tête s’il bat Muungano le 11 mai prochain et conserve sa différence de buts favorable sur V. Club. D’autre part, le travail mené par le président Moïse Katumbi sur le long terme commence à porter ses fruits. Mardi, le défenseur Arsène Zola (19 ans) a en effet intégré le groupe de l’équipe première et signé un contrat jusqu’en 2021, devenant par là même le premier joueur formé à la Katumbi Football Académie (KFA), dont il était le capitaine, à rejoindre l’équipe fanion. Une bonne nouvelle pour la pouponnière du TPM fondée en janvier 2012 et qui dispose depuis l’été dernier de ses propres installations.

« Je suis très heureux de cette marque de confiance de mon club formateur. C’est un grand honneur de devenir professionnel au sein de ce club très ambitieux« , s’est réjoui Zola, arrivé à la KFA en septembre 2012, sur le site du TPM. « La KFA doit servir de tremplin aux meilleurs jeunes Congolais avant d’intégrer l’effectif du TPM. L’arrivée d’Arsène Zola est un début, les objectifs dans les années à venir restent de sortir deux à trois jeunes par an, on l’espère », a même révélé Velud. Si les temps sont durs, le futur s’annonce donc plus réjouissant pour le quintuple champion d’Afrique.