L’ogre milanais face au petit poucet africain. La finale de la Coupe du monde des clubs entre l’Inter Milan et le TP Mazembe présente tous les ingrédients qui font la beauté ce genre d’évènement. Pour s’imposer, les Corbeaux devront vraiment être tout puissants.