De l’Allemagne à l’Italie, de la France à l’Espagne via l’Angleterre, les Africains d’Europe ont alterné le bon et le moins bon : destins croisés pour Adebayor et Drogba; Sissoko expulsé, Aubameyang buteur… Afrik-Foot.com revient sur un week-end de football riche en émotions.



 En hausse

Didier Drogba (Chelsea) : Un match plein. Comme d’habitude, serait-on tenté d’ajouter. Chelsea a longtemps buté sur une équipe de Stoke bien en place. Mais l’histoire était trop belle. Revenu en grâce, par l’entremise de la méforme récurrente de Fernando Torres, Drogba est redevenu essentiel aux Blues. L’Ivoirien a offert les trois points aux siens (1-0), lors de la 28e journée de Premier League, a marquant son centième but en championnat depuis son arrivée en 2004.

Pierre-Emerick Aubameyang (Saint-Etienne) : Sur un petit nuage depuis son retour de la CAN 2012, où il avait déjà brillé, le Gabonais a été très intéressant grâce à sa vitesse tout en apportant sa pierre au travail défensif. Il a même marqué un but de renard (74e) face à Valenciennes (1-2) et a été présent sur celui de la victoire de Sako.

Willy Boly (Auxerre) : Petit à petit, l’oiseau fait son nid. Et Willy Boly, lui, est train de prouver qu’il a tout d’un grand. Plein de sang-froid et d’à-propos, le défenseur franco-ivoirien a encore été au-dessus du lot face à Rennes (1-1), lors de la 27e journée de Ligue 1. Impérial dans le domaine aérien, il a écarté le danger à maintes reprises.

Karim Aït-Fana (Montpellier) : Sur le flanc de long mois, en raison d’une blessure au pied droit, le Marocain est revenu. Doucement mais surement. Et le voilà buteur face à Caen (3-0). Une première depuis le 10 avril 2010. Le milieu de terrain de Montpellier a confirmé sa montée en puissance et sa prestation aboutie avant de libérer les siens (51e).

Kalu Uche (Espanyol) : Le Nigérian est un diesel. Avec un but en quatre rencontres, le transfuge de Neuchâtel Xamax démarrait mollo avec l’Espanyol Barcelone. Manque de chance pour le Rayo Vallecano (5-1), c’est la 27e journée de Liga qu’a choisit Uche pour se réveiller. Résultat une performance dantesque, couronnée par un triplé (4e, 45e, 69e) qui assomme les Madrilènes, bien à la peine en championnat.

Mohammed Zidan (Mayence) : Rien n’arrête l’Egyptien. Face à Nuremberg (2-1), l’attaquant des Pharaons a prouvé qu’il avait plus que trouvé ses marques à Mayence. Débarqué cet hiver, en toute fin de mercato, celui qui errait sous le maillot du Borussia Dortmund enchaîne les buts comme des perles. Son sixième (en six matches!) a offert la victoire au FSV, désormais onzième de Bundesliga.

 En baisse

Emmanuel Adebayor (Tottenham) : Il a passé le match à courir dans le vide. Enfin, 54 minute, puisque l’attaquant international togolais est sorti avant même l’heure de jeu, remplacé par le Français Louis Saha. Muet depuis deux rencontres, Adebayor, prêté par Manchester City, est rentré dans le rang face à Everton (1-0), lors de la 28e journée de Premier League.

Momo Sissoko (PSG) : Rayonnant jusqu’à son expulsion (41e), qui a pénalisé son équipe. Il doit canaliser son énergie, notamment sur cette semelle sur Bauthéac plus spectaculaire qu’aggressive. Le milieu de terrain parisien est sans doute victime de sa réputation mais les faits sont là : depuis son arrivé à Paris, cet été, le Malien a écopé de sept cartons (six jaunes, un rouge).

Issam Jemaa (Brest) : Contre Bordeaux (0-2), le Tunisien a enchaîné les mauvais choix. Trop statique pour être bien servi, l’attaquant international a multiplié les erreurs dans une soirée à oublier. Débarqué cet hiver pour renforcer le front offensif breton, l’ancien Auxerrois est, pour l’instant, resté muet.

Pape K. Diop (Racing Santander) : Le Barça va trop vite. Face aux Catalans (0-2), le Racing Santander a couru après le ballon. Et Lionel Messi, auteur d’un doublé. A l’image de son équipe, le milieu de terrain sénégalais était à la traîne, comme sur ce tacle en retard sur Carles Puyol (58e), sanctionné d’un jaune.

Boukary Dramé (Chievo) : Buteur face à la Juventus Turin, la semaine dernière, le défenseur sénégalais a été moins à la fête contre l’Inter Milan (0-2), lors de la 27e journée de Serie A. Un match moyen pour l’ancien Sochalien, pas complètement innocent sur les deux buts des Nerazzurri, qui se refont du coup la cerise avant d’affronter l’OM en Ligue des Champions.

Peniel Mlapa (Hoffenheim) : C’est LE carton du week-end. Face à un Bayern Munich (7-1) tout feu tout flamme, emmené par un Franck Ribéry des grands soirs, Hoffenheim a tout simplement passé l’arme à gauche. Sept buts contre, un pour. Tout est allé de travers pour le TSG 1899 et le jeune attaquant allemand d’origine togolais, entré en cours de jeu (87e), n’a rien pu faire pour arrêter le jeu de massacre bavarois de cette 25e journée de Bundesliga.