De l’Allemagne à l’Italie, de la France à l’Espagne via l’Angleterre, les Africains d’Europe ont alterné le bon et le moins bon : Buts pour Adebayor, Ekoko et Camara, rouges pour Diop et Benalouane… Afrik-Foot.com revient sur un week-end de football riche en émotions.



 En hausse

Emmanuel Adebayor (Tottenham) : Le Togolais a réussi ses débuts avec Tottenham. Première apparition sous son nouveau maillot et premier but pour l’attaquant prêté par Manchester City. Adebayor (67e), élu homme du match, s’est signalé dès son premier match, en ouvrant la marque face à Wolverhampton (0-2), lors de la 4e journée de Premier League.

Bakary Sako (Saint-Etienne) : Certes, les Verts ont pris l’eau face à Lille (1-3), champion de France retrouvé. Mais Sako, le Malien de Saint-Etienne, s’est mis en évidence. Dangereux dès qu’il touchait le cuir, il a touché le poteau ce soir. Le meilleur stéphanois assurément, malgré un carton jaune en fin de match (84e), récolté après après une échauffourée avec Debuchy.

Jires Kembo Ekoko (Rennes) : L’OM, vice-champion de France en titre, est dix-septième de Ligue 1. Marseille ne gagne plus. La faute à Jirès Kembo Ekoko. Jailli du banc pour remplacer un Boukari à la ramasse (66e), le Franco-Congolais a inscrit son deuxième but de la saison (76e), un but décisif qui offre la victoire à Rennes (1-0) et enfonce un peu plus les hommes de Didier Deschamps dans la crise.

Souleymane Camara (Montpellier) : Entré en cours de match, l’international sénégalais a changé le cours du jeu. Du droit, Souleymane Camara, bien servi par un déboulé de Gary Bocaly, contrôle dans le dos de Pejcinovic, pivote et marque d’une frappe enroulée de l’intérieur du gauche. 1-0 pour Montpellier, qui peinait à débloquer la situation face à des Niçois imprécis. Cinquième entrée en jeu pour Camara, troisième but. Ce n’est pas Montpellier, leader de la Ligue 1, qui s’en plaindra.

Jamel Saihi (Montpellier) : Face à Nice (1-0), il a ratissé large (21 ballons gagnés), apporté de la densité physique au milieu de terrain et joué juste. Confié sur le banc des remplaçants pendant deux saisons, l’international tunisien s’impose comme un joueur indispensable à l’équilibre du MHSC.

 En baisse

Karim Haggui (Hanovre) : Première défaite de la saison pour Hanovre. Face au VfB Stuttgart, le 96 n’a pas franchement fait le poids, battu largement (3-0), lors de la 5e journée de Bundesliga. Symbole d’une équipe à la dérite, Karim Haggui. Le défenseur tunisien, qui a passé une soirée compliquée, a écopé d’un carton jaune (58e) pour une vilaine faute.

Papiss Cissé (Fribourg) : Une fois n’est pas coutume, Papiss Demba Cissé n’a pas trouvé le chemin des filets en Bundesliga. Pire, Fribourg a tout simplement coulé face au Bayern Munich. Face à un Gomez en forme (quatre buts, deux passes décisives) et un Ribéry retrouvé (deux buts, deux passes décisives), les Breisgau-Brasilianer n’ont pas fait le poids (7-0), sombrant littéralement lors de leur troisième défaite de la saison.

Yohan Benalouane (Cesena) : Battu par Naples (1-3), Cesena a mal débuté sa Serie A. Sauvé in extremis la saison dernière, le club de Benalouane a craqué face à une formation ambitieuse. A l’image de son défenseur tunisien, expulsé après avoir reçu deux cartons jaunes en cinq minutes (50e, 55e).

Pape Kouly Diop (Racing Santander) : Deux vilaines fautes du milieu de terrain sénégalais (52e et 81e), dont la dernière sur Rubén Suárez, et un carton rouge logique. Résultat, à dix, le Racing Santander n’a pu se défaire de Levant (0-0). Deux matches, trois jaunes, un rouge, le joueur de 25 ans démarre sa saison 2011-2012 sur les chapeaux de roue.