Après un nouveau week-end de football, retrouvez le top et le flop des joueurs africains qui se sont illustrés dans les cinq grands championnats européens.



 En hausse

Yaya Touré (Manchester City) : Un triplé pour l’Ivoirien, le premier de sa carrière, face à la lanterne rouge de Premier League, Fulham. Deux penaltys parfaitement bottés et une frappe des 25 mètres qui a fait le tour du monde. Yaya Touré est facile et se permet de sortir sous une standing ovation.

Idrissa Gueye (Lille) : L’un des meilleurs joueurs face à Monaco. Le natif de Dakar s’est occupé de gratter quelques ballons et de museler le milieu de terrain de Monaco. Son équipe arrachera le point du match nul mais Gueye n’aura pas à rougir de son match le milieu défensif s’est démené pour préserver le résultat.

Yacine Brahimi (Grenade) : L’Algérien a offert samedi les trois points à sa formation espagnole, qui se trouve dans le ventre mou du classement, en inscrivant le seul but de la partie face à Elche à la 63e minute. Considéré comme l’un des meilleurs dribbleurs de Liga, l’ancien Rennais en est par ailleurs à deux buts et trois passes décisives cette saison.

Papiss Cissé (Newcastle) : Enfin ! Le Magpie a libéré St James’s Park dans le temps additionnel face à Crystal Palace sur un centre parfait de Hatem Ben Arfa (1-0) L’international sénégalais (30 sélections) n’avait plus marqué depuis le 4 janvier dernier toutes compétitions confondues (face à Cardiff) et le 26 décembre en Premier League. Le début d’un nouveau cycle ?

Abdul Majeed Waris (Valenciennes) : Si VA a fini par chuter devant Ajaccio (3-2) lors de la 30e journée de Ligue 1, l’international ghanéen a malgré tout livré une nouvelle copie de très bonne facture avec un doublé à la clé. Insuffisant pour sortir les Nordistes de la zone rouge, mais l’attaquant confirme qu’il est sans doute celui par qui passera le maintien.

 En baisse

Sone Aluko (Hull City) : Le petit milieu de terrain nigérian n’a pas été performant malgré la victoire de sa formation face à West Bromwich Albion (2-0). A la peine physiquement, Aluko a du mal à se remettre en forme après son retour de blessure. Qui plus est, le Super Eagle aux deux sélections a provoqué des fautes inutiles, notamment une sur Sessegnon qui provoquera sa sortie à la 61e minute.

Nicolas Nkoulou (Marseille) : L’OM n’en finit plus de dégringoler et son défenseur avec. Mis en cause sur l’unique but du match face à Rennes, le défenseur central camerounais n’arrive plus à mettre un pied devant l’autre. Proclamé comme l’un des trois meilleurs défenseurs de Ligue 1 il y a deux ans, il n’est désormais que l’ombre de lui-même. Très inquiétant avant le Mondial au Brésil.

Cédric Makiadi (Werder Brême) : Une défaite 1-3 contre Fribourg et de nombreux ballons perdus au milieu de terrain pour l’international congolais (17 capes) coupable d’un repli défensif tardif par moment. Le joueur de 30 ans devra se ressaisir face à Wolfsburg ce mardi.

Sambou Yatabaré (Bastia) : Exclu pour un pied haut sur la tête de l’attaquant de Reims, Gaëtan Courtet, le Malien peut s’en vouloir. Un geste évitable et mal intentionné qui aura eu le mérite de ne pas pénaliser ses partenaires, victorieux 2 buts à 0. Qui plus est, le milieu de terrain de 25 ans loupera au moins les deux prochaines rencontres de Ligue 1.