Retour sur les performances des Africains d’Europe au cours du week-end écoulé. Au menu, le réveil de Modibo Maïga, le doublé de Nabil Ghilas, les chefs d’œuvre de Victor Wanyama et Idriss Saadi ou encore la place de relégable de Pierre-Emerick Aubameyang.


Modibo Maïga (FC Metz) : Sorti sous les sifflets lors de son dernier match à domicile, Modibo Maïga s’est cette fois mué en sauveur du FC Metz au Stade Sait-Symphorien contre Caen (3-2). Un doublé, ses premiers buts avec le promu, et un penalty obtenu – transformé par Florent Malouda- qui donne le but de la victoire : le Malien est vraiment de retour en Ligue 1 !

Victor Wanyama (Southampton) : Après dix journées, le deuxième du championnat d’Angleterre est toujours Southampton ! Et les Saints doivent une fière chandelle à Victor Wanyama, auteur d’un magnifique lob de 40 mètres à la suite d’une relance ratée du gardien adverse contre Hull City (1-0). Sadio Mané est entré en jeu.

Nabil Ghilas (Cordoba) : Cordoue (ou Cordoba en VO) ne gagne toujours pas et reste bon dernier de Liga, mais l’Algérien se met en évidence. Il a signé un doublé (dont le but du 1-1) face à l’Atlético Madrid. Mais le promu a cédé en fin de match (4-2). Autre Fennec à briller en Liga : Sofiane Feghouli, qui retrouve les joies d’une titularisation et est impliqué sur les trois buts de Valence, deuxième de Liga, à Villarreal (1-3).

Victor Moses et Mame Biram Diouf (Stoke City) : Oublié par Stephen Keshi pour les matches de novembre, Victor Moses s’est vengé en ouvrant le score pour les Potters contre West Ham (2-2). Mame Biram Diouf l’a ensuite imité, inscrivant son troisième but de la saison. Malgré le forfait de Difra Sakho, buteur lors des six derniers matches, les Hammers sont parvenus à égaliser.

Benjamin Moukandjo (Reims) : L’homme providentiel. Auteur du but de la victoire contre Montpellier (1-0) la semaine passée à la 90e, le Camerounais a cette fois conclu un contre éclair des Champenois et décroché l’égalisation à la 80e à Monaco (1-1). Bilan : quatre points rapportés en deux matches ! Côté ASM, titulaire en l’absence de Kurzawa, Elderson Echiejile, maladroit défensivement, avait cru offrir la victoire à l’ASM en marquant à la 20e.

Max-Alain Gradel (AS Saint Etienne) : Match mitigé pour l’Ivoirien. Il égalise de la tête sur la pelouse de Lille mais voit ensuite sa balle de match détournée par Vincent Enyeama, une nouvelle fois décisif, sur un penalty concédé par Pape Souaré (85e).

Yaya Touré (Manchester City) : Décisif et avant-dernier passeur sur le but d’Agüero, qui permet aux Skyblues de remporter le derby de Manchester (1-0) et de garder contact avec Chelsea, l’Eléphant aurait dû obtenir un penalty en fin de première période pour un croche-pied de l’Argentin Rojo (45e+3). A la fois effacé mais dans tous les bons coups, sa prestation a une nouvelle fois été mitigée.

Sambou Yatabaré (Guingamp) : Le Malien a joué un bien mauvais tour à ses anciens coéquipiers. Auteur de l’unique but du match contre Bastia (1-0) en réceptionnant un corner, il permet à l’EAG de sortir de la zone rouge dans laquelle les Corses restent englués.

Yassine Chikhaoui et Amine Chermiti (FC Zurich) : Les buts inscrits par le duo tunisien (sur penalty pour « Capitaine Chikhaoui ») n’auront pas suffi. Le FC Zurich s’incline 2-3 à domicile face à Lucerne et cède son fauteuil de leader au FC Bâle.

Nicolas Nkoulou (Marseille) : L’OM met fin à une série de deux défaites et reprend sa marche en avant à une semaine du « Clasico » face au PSG. Contre Lens (2-1), le Camerounais a montré la voie en marquant, de la tête, son deuxième but de la saison. Moins en vue, Alaixys Roamao a été exclu en deuxième période pour cumul d’avertissements. Il a eu de la chance, son match aurait pu s’achever dès la 24e minute lorsqu’il ceinture Chavarria quasiment en position de dernier défenseur.

Idriss Saadi (Clermont Foot) : Postulant à la sélection algérienne, Idriss Saadi a laissé admirer son toucher de balle en inscrivant un sublime lob. En étrillant Nîmes (3-0), les joueurs de Corinne Diacre quittent la zone rouge.

Emmanuel Emenike et Moussa Sow (Fenerbahçe) : Le leader du championnat, c’est bien Fenerbahçe ! Grâce à des buts du Nigérian puis de Moussa Sow, entré en jeu, les Canaris Jaunes s’adjugent le derby d’Istanbul sur le terrain du Besiktas de Demba Ba, resté muet (2-0).

Jordan Ayew (Lorient) : Auteur d’un superbe contrôle en porte-manteau et passeur décisif sur le but des Merlus sur lequel il se joue de Serge Aurier, le Ghanéen a été un danger permanent pour la défense parisienne sur les contres lorientais, mais a cruellement manqué de réussite à l’image de son face à face perdu en tout début de partie. Sans succès (1-2).

Yacine Brahimi (Porto) : Des dribbles puis un boulet de canon flashé à 97km à l’heure qui file en pleine lucarne et vient boucler la victoire des Dragons face au Nacional Madeira (2-0). Porto reste à un point du leader Benfica.

Pierre-Emerick Aubameyang (Dortmund) : Sur un contre éclair mené par le Gabonais, Marco Reus s’impose de la tête devant Mehdi Benatia, encore titulaire, pour glacer l’Allianz Arena (31e). Mais la joie est de courte durée puisqu’en seconde période, les Bavarois renversent la situation en fin de match (2-1). Le Borussia est relégable. Avec sept points en dix journées, il réalise le pire début de saison de son histoire…

Achraf Lazaar (Palerme) : Le promu surprend l’AC Milan à San Siro (2-0) et prend ses distances avec la zone de relégation. Sur une frappe, le Marocain est passé à deux doigts d’inscrire son premier but en Serie A.