Henri Bédimo, défenseur du RC Lens, est revenu pour RMC sur l’altercation qui a opposé Issam Jemaâ et Yohan Démont. Ce dernier s’est fracturé une main en frappant une porte ou un mur. Le Camerounais parle de cette affaire avec le sourire et espère qu’elle sera vite oubliée : « Nous ça ne nous dérange pas tant qu’il marque un but comme celui de Nice samedi. Il peut insulter tout le monde et ça ne me dérangera pas. On veut régler nos soucis rapidement et quand il y a des choses comme ça cela énerve tout le monde. »