Battu par Lorient (2-3), lors de la 33e journée de Ligue 1, le RC Lens a un pied en Ligue 2. Dans un match qu’ils auraient pu et dû gagner, les Sang et Or ont chuté pour la quinzième fois de la saison. Henri Bedimo, auteur d’un triste match, ne décolère pas. « On est déçu, on est triste. On développe du jeu, on essaye, on y met du cœur, mais ça ne nous sourit pas. Sur le terrain, on avait l’impression de maîtriser le sujet. Lorient a le ballon, fait tourner mais il n’est pas dangereux. Quand tu joues ta survie comme ça, tu dois avoir les crocs et faire preuve de « méchanceté » car tu défends ton bifteck. L’étau se resserre. A dix minutes de la fin, on avait fait un bon coup, face à Lorient qui est une bonne équipe du championnat, et on a sur la contenit« , affirme le latéral camerounais sur le site du club nordiste. Il reste cinq matches aux Lensois, dix-neuvièmes avec 30 points, à neuf point du 17e, pour sauver leur peau.