Le stade Antoinette Tubman de Monrovia va se transformer en deux centres de traitement d’Ebola. Le Liberia étant le pays le plus touché par le virus Ebola, la FIFA a décidé de coopérer avec l’Organisation Mondiale de la Santé en mettant à disposition l’enceinte qu’elle avait auparavant donné à la Fédération libérienne. « Aujourd’hui, nous pouvons utiliser le pouvoir du football pour combattre l’épidémie du virus Ebola », a déclaré Sepp Blatter dans le communiqué de la FIFA. Ajoutant également que la fédération internationale couvrirait le coût de la remise en l’état de la pelouse une fois le centre de soin désinstallé.