Ligue des champions d’Asie : pas de match pour Mané et Hamdallah !

En cette deuxième journée de la Ligue des champions d'Asie, Sadio Mané (Al-Nassr) et Abderrazak Hamdallah (Al-Ittihad) n'ont pas eu l'occasion de jouer lundi, pour des raisons bien différentes.

Les spectateurs ont été témoins d'un affrontement intense entre Al-Nassr, représentant de l'Arabie Saoudite, et Istiqlol Dushanbe, venant du Tadjikistan. La rencontre s'est achevée par une victoire convaincante d'Al-Nassr sur un score de 3 à 1. Malgré l'absence notable de la superstar sénégalaise, pas retenu pour ce match, le club basé à Riyad a fait preuve de solidité. Menée par son capitaine Cristiano Ronaldo, l'équipe saoudienne a su prendre le dessus sur ses adversaires tadjiks. D'ailleurs, la formation en 5-3-2 choisie par l'entraîneur Luis Castro s'est avérée payante, donnant à l'équipe l'équilibre nécessaire entre défense et attaque.

Les Bleu et Jaune se sont imposés 3 buts à 1 grâce à un but de CR7 et un doublé du Brésilien Talisca. A noter que le milieu de terrain ivoirien Seko Fofana était titulaire. Son compatriote Senin Sebai avait ouvert le score pour les visiteurs. Malgré son courage et sa ténacité, Istiqlol Dushanbe n'a pas pu résister à la pression d'Al-Nassr. La soirée appartenait indubitablement à Al-Nassr. Sa deuxième victoire renforce sa position en tête de son groupe.

Al Ittihad a refusé de jouer

Le club saoudien d'Al-Ittihad a de son côté fait couler beaucoup d'encre en décidant au dernier moment de ne pas jouer son match de Ligue des champions asiatique en Iran contre Sepahan. La raison invoquée est la présence d'une statue à caractère politique située près du terrain, plus précisément à proximité du tunnel de sortie des vestiaires. Cette statue représente Qassem Soleimani, un général iranien décédé en 2020. Les joueurs saoudiens ont refusé de quitter leur vestiaire en signe de protestation. Cet incident souligne les tensions diplomatiques entre l'Iran et l'Arabie saoudite. Notons que c'est la première édition de la Ligue des champions asiatique depuis 2016 où les clubs de ces deux nations avaient l'autorisation de s'affronter sur leurs terrains respectifs.

L'évènement était attendu, avec environ 60 000 fans ayant fait le déplacement au Naghsh-e-Jahan Stadium à Ispahan. Ils espéraient notamment voir jouer le Lion de l'Atlas Abderrazak Hamdallah et N'Golo Kanté, prévus comme titulaires du côté d'Al-Ittihad. À noter que Karim Benzema était forfait pour cette rencontre. Suite à l'annulation, les supporters ont exprimé leur mécontentement en lançant divers projectiles. La Confédération asiatique de football devra trancher sur le sort du match.

drogbaciv.jpg
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.