Lille-Béria: “Une énorme déception”

Dominateurs mais stériles face à Trabzonspor (0-0), le LOSC termine sa campagne en Ligue des Champions par un nul. Et une élimination. Pour Franck Béria, le défenseur nordiste, la pilule est dure à avaler. “On ressent une énorme déception. Nous avions l’opportunité de nous qualifier, en étant l’équipe française qui avait sans doute le plus de chances de passer. Or on voit qu’en football, rien n’est facile. Ce qui est frustrant, c’est que face à cette équipe très défensive, on peut gagner tous les jours contre elle. Sauf que la fois où il a fallu faire la différence, c’est-à-dire ce soir, on n’y est pas parvenu. Pourtant, on a notre débauche d’énergie fut importante contre cette formation regroupée. Il fallait s’armer de patience et c’est peut-être ce qu’on n’a pas su faire à certains moments. Il y avait juste un but à mettre… Après, au regard de notre parcours assez atypique, on avait une chance presque inespérée de nous qualifier, malgré nos résultats moyens en début d’épreuve. Mais l’exigence de la compétition est telle. Lyon et Marseille savent faire les exploits, tandis qu’on n’a pas su trouver la faille. Oublier cette Champions' League ne sera pas difficile puisqu’on n’y retournera pas au printemps prochain. Alors projetons-nous très rapidement vers Dijon car là aussi ça s’annonce compliqué”, a déploré le latéral franco-malgache sur le site du club.

Lille-Béria: “Une énorme déception”
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.