Opposé à l’OM mardi soir au stade du Moustoir, Jordan Ayew a inscrit le but de l’égalisation pour Lorient sur penalty (1-1). Pourtant, le Ghanéen a subi une tentative de déstabilisation avant de frapper le coup de pied arrêté. C’est son ancien coéquipier André-Pierre Gignac qui s’en est chargé. « Il a essayé de me déstabiliser, mais c’est un très bon ami et il n’y a rien de grave« , relativise Jordan Ayew. « Cela fait partie du jeu et cela ne m’a pas perturbé du tout« . Si le Ghanéen a refusé de « balancer » ce que Gignac lui a dit, l’international français n’a pas fait de secret : « Je lui ai demandé s’il allait tirer pareil que face à Toulouse, il m’a dit que oui. Donc voilà… et il l’a fait ! »