Accroché par Toulouse (0-0), lors de la 14e journée de Ligue 1, Lille reste tout de même 3e du championnat de France. Pour son centième match avec le LOSC, Aurélien Chedjou, le défenseur nordiste, était fier mais désappointé. « Ce qu’on va retenir, c’est qu’on n’a pas perdu et pas pris de buts. On est tombé sur un très grand gardien, félicitations à lui. En première mi-temps, ils ont imposé un pressing assez haut car ils devaient s’attendre à ce qu’on relance de derrière. Ça nous a empêché d’élaborer notre jeu. Il fallait qu’on continue à jouer car on savait que physiquement ils allaient baisser de rythme en face. Finalement, on a pu réaliser une deuxième période plus aboutie, assurait l’international camerounais sur le site du club. Ma 100e en Ligue 1 ? Rio m’a chambré en me disant que j’étais devenu un vrai pro (il se marre). Plus sérieusement, ça fait plaisir car je suis au club depuis un petit moment maintenant. Sincèrement, je ne pensais pas en arriver là. Mais je ne dois pas m’arrêter en si bon chemin. Si je dois retenir des choses de mes 100 matches, c’est bien sûr l’obtention du doublé au printemps dernier. Ce sont beaucoup de moments de plaisir, de joie, des hauts et des bas. Mes amis, mes équipiers, sont venus me féliciter dans le vestiaire. Après, ce n’était pas Chedjou qui jouait, mais le LOSC. »