En perte de vitesse du côté de l’Olympique Lyonnais et désormais devancé par le Camerounais Karl Toko-Ekambi dans la hiérarchie, Bertrand Traoré a été annoncé sur le départ au cours des dernières semaines. L’international burkinabè a effectué une mise au point sur son avenir dans les colonnes du Sidwaya Sport.

«On ne quitte pas un club de ce standing du jour au lendemain sans réfléchir, sauf si on ne veut plus de vous», a souligné l’Etalon. «J’ai 24 ans, il me reste deux ans de contrat et je ne suis pas à la rue. Moi ce que je veux, c’est continuer à grandir, à progresser, à jouer au football chaque week-end et à franchir des paliers dans un projet sportif qui me correspond et dont je suis partie prenante.»

Pas forcément désireux de partir, l’ancien joueur de Chelsea aimerait surtout ressentir un peu plus de confiance à son égard… et occuper une place différente sur le terrain. «J’ai souvent joué sur une aile, mais je l’ai toujours dit, je me sens plus à l’aise en position axiale. C’est d’ailleurs là que j’ai fait mes meilleurs matchs et eu mes meilleures statistiques avec l’OL lorsqu’on jouait avec Memphis et/ou Fekir en position axiale dans un schéma en losange», a lancé Traoré. Le message est passé, mais l’attaquant va devoir se battre pour renverser la vapeur aux yeux de son entraîneur Rudi Garcia.