Candidat malheureux à l’organisation du Mondial 2026 mais prêt à repartir au combat pour l’édition 2030, le Maroc cherche à mettre en place une co-organisation de la compétition. Dans ce cadre, l’Union Nord-Africaine de Football (UNAF) a pris la parole lors du congrès de l’instance, via son président, le Tunisien Wadii Jari.

Le dirigeant a appelé le Maroc, l’Algérie et la Tunisie à soumettre une candidature commune, sous réserve d’obtenir d’abord l’aval de la CAF. Jari a également ouvert la porte à une co-organisation avec un pays européen. Pour l’heure en tout cas, l’Algérie et la Tunisie se sont montrés réceptifs à l’idée d’une co-organisation.