Mais à quoi joue Adel Taarabt?

L'enfant terrible du football marocain a remis le couvert: sorti à la pause lors de la déroute de QPR face à Fulham (6-0), Adel Taarabt a filé à l'anglaise, laissant ses partenaires couler tous seuls. Avant de prendre des photos avec des supporters et de rentrer en bus, comme si de rien n'était…


C'est un fait: Adel Taarabt est un joueur aussi talentueux que turbulent. Alors qu'il semblait sur la voie de la rédemption avec cette main tendue d'Eric Gerets, qui a rappelé le joueur chez les Lions de l'Atlas, après qu'il a claqué la porte de la sélection, le milieu de terrain de QPR a encore une fois joué les divas.

Cette fois avec son club. Alors que QPR est mené à la mi-temps (3-0), l'international marocain est sorti par Neil Warnock, son entraîneur. Un remplacement qui ne changera pas grand chose puisque le club promu va continuer à sombrer face à Fulham (6-0), lors de la 7e journée de Premier League. Mais, pendant que ses partenaires continuent à lutter sur le terrain, Taarabt, lui, file sous la douche. Avant de quitter le stade.

En passant devant un pub, le joueur de 22 ans, qui s'est accroché avec son coach dans les vestiaires de Craven Cottage, croise des supporters de QPR qui prennent des photos avec lui, jusqu’à ce que l’ambiance devienne électrique et que le joueur prenne la fuite, rapportent ainsi plusieurs tabloïds anglais. Une altercation et un comportement de diva que ne réfute pas WarnocK. ” Je n’ai aucune idée de ce qui s’est passé. Je ne pense pas que vous pouvez blâmer Adel Taarabt aujourd’hui, a-t-il expliqué après-coup. Il va y avoir des jours pour Adel va jeter son hochet hors de la poussette. Si cela ne le dérangeait pas d'être remplacé… Je préfère avoir des joueurs comme ça, personnellement.

Statistiques toujours à zéro

Si le talent de Taarabt est indéniable, il est également victime de son attitude et de son fichu caractère. D'autant que ses performances sur le terrain ne permettent pas de compenser. Meilleur joueur de Championship la saison dernière (19 buts, 15 passes décisives), le Marocain a du mal à passer à l'échelon supérieur. Pour le moment, son bilan en Premier League est famélique. Titulaire indiscutable chez le promu londonien, Taarabt a disputé la totalité des matches de son équipe, mais n’a toujours pas inscrit le moindre but ni délivré la moindre passe décisive.

Selon les médias anglais, Adel Taarabt risquerait une lourde sanction. D'autant que ce n'est pas le premier coup d'éclat de Taarabt, viré de Lens et incapable de s'imposer à Tottenham. Après avoir fait des pieds et des mains pour filer au PSG cet été, l'international marocain avait en effet fait un caprice lorsqu'il s'est vu retirer le brassard de capitaine de QPR au profit de Barton et de demander une revalorisation salariale, histoire de s'aligner sur les émoluments des recrues (Barton, Wright-Philipps…)

Avatar photo
Ali Makhan