Eliminé dès le premier tour, le Mali a réalisé une CAN 2017 décevante même si son groupe était relevé. Très critiqué, le sélectionneur Alain Giresse a notamment mis en avant l’absence sur blessure de son attaquant Abdoulaye Diaby durant la compétition pour justifier la contre-performance des Aigles.
« Abdoulaye Diaby qui a joué trois matchs de qualification sur les six a marqué trois buts. Soit un but par match. Donc ça veut dire quelque chose. Quand il vous manque un tel joueur, il vous manque beaucoup de choses« , a fait valoir le technicien français dans des propos rapportés par Footmali.com.

« Actuellement le Mali sans Abdoulaye Diaby, c’est un peu comme le Barça sans Lionel Messi. On n’a manqué d’efficacité, de justesse devant le but adverse. Un élément qui nous a manqué pour pallier cela était Diaby. Ce sont des choses que personne ne pourra me dire que c’est moi qui les ai inventées« , a assuré l’ancien Bordelais. Pour défendre son bilan, Giresse n’hésite visiblement pas à amplifier les choses…