Certaines amitiés naissent quelquefois de manière inattendue. Tout juste débarqué de Feyenord (Pays-Bas) en juin, le jeune défenseur néerlandais d’origine tunisienne, Karim Rekik, a vécu un premier entrainement mouvementé. L’international des moins de 17 ans raconte sa première rencontre avec l’attaquant star de la Squadra Azzura , »Super-Mario », Mario Balotelli. « Je lui ai donné un coup lors d’un entraînement. « Karim, s’il te plaît fais attention de ne pas me frapper », a t-il crié. Il était en colère, puis il s’est mis à grogner, a ôté son maillot et s’en est allé fâché. Mais maintenant on en rigole et il me dit toujours s’il-te plaît fais attention de ne pas me frapper« , raconte le numéro 44 à Voetbal International.