L’international ivoirien (81 sélections) réalise une excellente saison avec Manchester City. Pour le compte de Téléfoot, il revient sur sa forme du moment et sur quelques sujets comme sa confrontation face au Barça en Ligue des champions.


La course pour la Premier League

« Cette année, le championnat va se décider sur des petits détails. C’est comme un jeu de saute-mouton : Arsenal puis Chelsea passent devant nous mais rien n’est encore perdu. Pour les fans de Premier League, c’est passionnant. A Chelsea, il y a José Mourinho qui est un très grand entraîneur. Du côté d’Arsenal, Arsène Wenger possède un groupe de joueurs expérimentés. Et chez nous, nous avons de nouveaux joueurs, un nouveau manager. Mais il ne faut pas oublier Liverpool et Tottenham derrière. »

Eden Hazard

« Il y a de grands joueurs actuellement comme Samir Nasri. Mais Eden Hazard est vraiment bon. S’il reste plus longtemps en Premier League, il passera un cap. J’aurais bien aimé jouer avec Eden. D’ailleurs, il a failli venir à Manchester City, dommage de ne pas l’avoir fait signer ! »

Son salaire avec Manchester City

« J’ai fait beaucoup de sacrifices depuis tout petit. J’ai toujours voulu arriver au haut niveau, me comparer aux plus grands joueurs. Petit à petit, mon rêve devient réalité. Avec les bonnes performances, derrière il y a les récompenses et les rémunérations. Pour moi, c’est un plus. C’est aussi une charge. Je dois montrer que je mérite tout ce qui m’arrive. »

Son retour au Camp Nou en Ligue des champions

« L’opinion publique dit que le Barça n’est plus aussi mordant que durant l’époque Pep Guardiola ou Tito Vilanova. Mais c’est une équipe qui sait se transcender. Ce sera un huitième de finale contre Manchester City, ils savent que cela se jouera sur des détails. Sur deux matches, leur expérience et leur concentration sont importants. Barcelone éliminé avant les demi-finales, tout le monde serait surpris. Pour nous, c’est une confrontation très alléchante. Si nous voulons devenir un très grand, il faut se frotter aux grands clubs.

Pour être honnête, j’ai tout gagné là-bas. Ce sera difficile de retourner au Camp Nou. J’ai beaucoup d’amis au Barça. Mais j’ai cette habitude d’être fort mentalement et je passerai outre. Je n’avais pas envie de jouer cette équipe maintenant. L’objectif, c’est d’aller le plus loin possible donc si nous arrivons à les battre, ce sera une grand bouffe d’oxygène et un gros capital confiance pour la suite de la compétition. »