Manchester United et Arsenal s’affrontaient ce lundi dans le choc de la 7e journée de Premier League et, à l’issue d’un match disputé, les deux équipes se sont quittées sur un score de parité qui n’arrange personne (1-1).

Attendu au tournant après avoir débloqué son compteur avec les Gunners la semaine dernière sur penalty contre Aston Villa (3-2), Nicolas Pépé n’aura pas répondu aux attentes. Trouvé à l’entrée de la surface, l’ailier ivoirien a d’abord raté une grosse occasion en se précipitant à la demi-heure de jeu et en expédiant sa reprise nettement au-dessus. L’ancien Lillois est ensuite monté en régime avant la pause avec quelques débordements et son ouverture arrive, avec beaucoup de réussite, jusqu’à Saka sur une énorme double occasion pour le club londonien. Sa frappe trop écrasée est ensuite bloquée sans difficulté par De Gea.

La VAR rend justice à Aubameyang 

Même s’il est impliqué sur le but égalisateur de Pierre-Emerick Aubameyang en pressant Tuanzebe qui rate sa passe, la recrue la plus chère de l’histoire d’Arsenal (80 M€) est sortie à la 74e minute sans avoir convaincu et toujours à la recherche de son match référence. De son côté, Aubameyang, auteur de son 7e but de la saison en 7 journées de Premier League, a donc marqué d’un piqué après avoir été lancé en profondeur par Saka (59e).

Pour une fois, la VAR aura vraiment été utile en permettant de valider ce but dans un premier temps refusé pour un hors-jeu totalement inexistant. Auparavant, le Gabonais s’est beaucoup épuisé à décrocher en s’excentrant sur le côté gauche mais sans grande réussite. Sur le but adverse, il a même eu le mérite d’effectuer un long repli défensif en sprintant, mais il n’a rien pu au terme de l’action sur le missile de McTominay (45e). Arsenal est 4e, MU 10e.

Le but d’Aubameyang

Le gros raté de Pépé