Entre Abderrazak Hamdallah et la sélection du Maroc, c’est terminé ! A seulement 28 ans, l’attaquant d’Al Nassr (Arabie Saoudite) a mis un terme ce lundi à une histoire tourmentée. «Salam à tous, j’ai décidé de prendre ma retraite internationale», a sobrement écrit le natif de Safi sur Instagram en accompagnant son texte d’une photo de lui prenant la pose à New York où il effectue actuellement un voyage en famille. Un cadre un peu surréaliste pour une telle annonce !

Hamdallah s’en va sur un maigre bilan de 13 sélections et 1 but. International A depuis 2012, il aura pris part à la CAN 2013, conclue par une élimination au premier tour, sans disputer la moindre minute. Réputé pour son caractère sanguin, le buteur aura connu une absence de 4 ans en sélection à partir de 2015 avant d’être rappelé par Hervé Renard juste avant la CAN 2019. Mais son tempérament impulsif lui aura encore joué des tours et il a claqué la porte juste avant la compétition, après que Faycal Fajr ait frappé un penalty à sa place lors du match de préparation contre la Gambie (0-1).

Mustapha Hadji, l’adjoint du nouveau sélectionneur Vahid Halilhodzic, a tenté de réamorcer le contact avec lui le mois dernier mais les deux hommes avaient terminé leur échange sur fond d’incompréhension. C’est donc un sentiment de gâchis qui règne après l’annonce d’Hamdallah. Avec un caractère plus simple à gérer, l’attaquant aurait peut-être eu une chance de devenir le buteur que les Lions de l’Atlas recherchent depuis plusieurs années…