Abderrazak Hamdallah passe aux aveux ! Avant la CAN 2019, l’attaquant d’Al Nasr avait claqué la porte de la sélection marocaine, ne s’estimant pas considéré à sa juste valeur. Mais depuis, le buteur s’était muré dans le silence sans expliciter les raisons exactes de son départ. Ce vendredi, le natif de Safi a pris la parole et s’est longuement expliqué dans un entretien accordé à Radiomars. Principal mis en cause : le sélectionneur de l’époque, Hervé Renard, qu’il a vivement taclé. «Hervé Renard est un entraîneur sans aucun niveau. Il m’a sous-estimé. C’est à cause de lui que j’ai quitté le camp de base et non à cause de quelqu’un d’autre. Je l’ai croisé en Arabie Saoudite, je ne lui ai pas serré la main. Et si je le croise encore une fois, je ferai pareil», a lâché le buteur.

Sans dévoiler les raisons exactes de sa rancune envers Renard, Hamdallah a laissé entendre que le technicien français avait cautionné une forme de traitement de faveur envers certains joueurs au sein de la sélection. «Certains joueurs m’ont lésé car ils sont immatures. (…) Dans l’équipe nationale, il y a des joueurs qui bénéficient d’un traitement spécial et de privilèges. Certains joueurs ont commis des abus jusqu’à insulter le public et font toujours partie de l’équipe car la porte leur est toujours grande ouverte», a-t-il dénoncé.

Hamdallah dément avoir été convoqué

L’ancien joueur de Guangzhou R&F a également effectué une mise au point concernant sa convocation pour les rencontres du mois en cours qu’il aurait selon le sélectionneur Vahid Halilhodzic déclinée. «Je n’ai pas refusé ma convocation pour la simple et bonne raison que je n’ai rien reçu. Nordin Amrabat (qui évolue également à Al Nasr) a reçu une vraie convocation. Moi je n’ai rien reçu. Ni de la part du sélectionneur, ni de la Fédération. Comment aurais-je pu refuser ? J’ai été très surpris que Mustapha Hadji (le sélectionneur adjoint), que je respecte beaucoup, divulgue notre conversation en la déformant. Il m’a appelé après la sortie de la liste et a commencé à me dire ‘tu prends trop de cartons en ce moment, et puis tu n’as pas marqué sur les deux derniers matchs’», a affirmé l’attaquant.

Malgré tout, Hamdallah se dit à disposition des Lions de l’Atlas à l’avenir mais pas à n’importe quelles conditions. «Je m’excuse auprès des Marocains, mais si les choses se passaient de nouveau de la même manière qu’avant la CAN, je prendrais la même décision de quitter le camp.» Après ces différents épisodes, les chances de revoir Hamdallah en sélection sont relativement minces…

*Traduction des propos d’Abderrazak Hamdallah : Soccer212 et Liondelatlas.ma