L’image avait fait grand bruit. Le 31 mai, une partie du public d’Agadir avait scandé le nom d’Hakim Ziyech, en rupture totale avec le sélectionneur Hervé Renard, lors du match amical entre le Maroc et les Pays-Bas (1-2). Par soutien à leur coach, Nabil Dirar et Younès Belhanda avaient pris position et crié aux supporters d’arrêter ces chants.

Mais cette attitude n’a pas été du goût du président de la Fédération marocaine, Fouzi Lekjaa. D’après Radiomars, le dirigeant réclame des excuses aux deux joueurs, avant de se repencher sur leur cas une fois terminés les éliminatoires du Mondial 2018.