Maroc-Iran : date, chaîne et heure du match (Coupe du monde U17)

Après un parcours convaincant en poules, les Lionceaux de l'Atlas aspirent maintenant à marquer l'histoire en gagnant pour la première fois leur place pour les quarts de finale de ce Mondial U17, qui se tient actuellement en Indonésie. Il va falloir pour cela vaincre l'obstacle iranien. On vous donne toutes les infos autour de ce huitième de finale Maroc-Iran de ce mardi qui s'annonce palpitant.

Streaming Maroc-Iran : où regarder le match en direct ?

Cette rencontre entre le Maroc et l'Iran aura lieu ce mardi 21 novembre au stade Gelora Bung Tomo (80 000 places) de Surabaya, en Indonésie. Il débutera à 19h heure locale et à 13h en France comme au Maroc. Du côté de l'Iran, il sera 15h. Rendez-vous sur la chaîne Arryadia ou sur la plateforme Fifa+ pour suivre cette partie.

Maroc-Iran : l'analyse du match

Après son succès d'entrée contre le Panama (2-0) et la défaite face à l'Equateur (2-0), le Maroc a réussi à prendre le scalp du pays organisateur, l'Indonésie (3-1), assurant ainsi sa qualification pour les huitièmes de finale de cette Coupe du monde des moins de 17 ans en finissant même en tête du groupe A. Les troupes de Saïd Chiba, finalistes de la dernière CAN, affronteront donc l'Iran pour une place en quarts qui serait historique pour les U17 marocains.

“Seulement” troisième de la poule C, l'équipe iranienne est probablement le troisième de groupes le plus redoutable. Les Iraniens ont en effet accumulé 6 points, un total équivalent à celui du Maroc, et se sont classés à égalité avec le Brésil et l'Angleterre. Ils n'ont été devancés que par la différence de buts dans ce groupe compétitif, après avoir battu le Brésil 3-2 et subi une défaite de justesse contre l'Angleterre (2-1) à la dernière minute. Ils ont clôturé leur parcours par une victoire écrasante 5-0 contre la Nouvelle-Calédonie, prouvant ainsi qu'ils ne seront pas un adversaire facile à affronter.

Maroc-Iran : date, chaîne et heure du match (Coupe du monde U17)
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.