Parti à vingt-quatre heures du match contre l’Algérie, vexé de ne pas être titulaire pour le derby maghrébin, Adel Taarabt avait juré ses grands dieux que jamais on ne le reverrait sous le maillot de la sélection marocaine. Mais le milieu de terrain a fait marche arrière en présentant ses excuses pour son attitude déplacée.

 A lire également: Maroc : Adel Taarabt fait machine arrière