Considéré comme l’un des favoris pour la CAN 2019, le Maroc est tombé de haut en étant éliminé par le Bénin dès les 8es de finale. Depuis, malgré la nomination de Vahid Halilhodzic au poste de sélectionneur, les Lions de l’Atlas peinent à rebondir et ils restent sur 4 matchs amicaux globalement décevants. Pour Fayçal Fajr, il ne fallait peut-être pas voir la sélection trop belle avant, mais il ne faut pas non plus être trop dur avec elle maintenant. Le milieu de terrain de Getafe réclame de la patience.

«Il y a deux-trois mois, on était l’équipe que tous les Marocains aimaient, et maintenant on est devenu des méchants ?», s’est ému l’ancien Caennais en zone mixte après la défaite en amical mardi face au Gabon (2-3). «Il y a un nouveau staff, de nouveaux joueurs. Il faut faire un changement malheureusement, il ne faut pas parler des anciens qui sont partis, on accepte. Il va falloir reconstruire un groupe pour être prêt pour le mois de novembre.»

Le mois prochain, les Marocains affronteront la Mauritanie et le Burundi dans les éliminatoires de la CAN 2021.

La réaction de Fajr en vidéo