En officialisant jeudi la nomination d’Osian Roberts au poste de directeur technique national (DTN), la Fédération marocaine (FRMF) a peut-être réalisé un très joli coup. L’homme de 54 ans occupait en effet les mêmes fonctions au Pays de Galles depuis 2007 où son travail a été unanimement encensé.

«C’est la fin d’une époque pour le football de base et le football international senior au Pays de Galles», a commenté le correspondant de la BBC, Rob Phillips. «Son travail au sein de la Fédération depuis 2007 a été déterminant : de la mise en place de cours d’entraînement attirant des joueurs comme Patrick Vieira, Thierry Henry et Mikael Arteta à la transformation de la structure de développement des joueurs qui a révélé des joueurs comme Harry Wilson, David Brooks et Ethan Ampadu.»

Adjoint successif des sélectionneurs Gary Speed, Chris Coleman et Ryan Giggs, Roberts avait perdu de l’influence depuis ce dernier. Parfois qualifié «d’homme le plus influent du football gallois», le nouvel arrivant pourrait en tout cas avoir beaucoup à apporter au Maroc.