Maroc : Regragui – “je croyais avoir la solution…”

A quelques heures de la rentrée, Walid Regragui, le sélectionneur de l’équipe du Maroc, a débriefé la CAN 2023 et annoncé la couleur pour la CAN 2025 qui se tiendra au pays.

Présent en conférence de presse de veille de match avant la réception de l’Angola ce vendredi au Grand Stade d’Agadir, Walid Regragui a été interrogé sur la prochaine CAN au Maroc après l’élimination des Lions de l’Atlas en huitièmes de finale de la dernière remportée édition le 11 février passé par la miraculée Côte d’Ivoire. Se disant marqué au fer rouge par l’échec en Afrique subsaharienne, réputée pour ses conditions climatiques particulièrement éprouvantes pour les équipes d'Afrique du Nord (pics de chaleur flirtant avec les 40°C), le technicien franco-marocain entend prendre sa revanche à domicile. À savoir soulever la coupe sur son sol et ainsi imiter les Éléphants.

“La CAN à la maison ? Il faut qu’on la remporte”

“Il faut différencier les CAN dans les pays d’Afrique du Nord et celles dans l’Afrique subsaharienne. Après la CAN (2023) nous étions tous déçus, le président, le public, les joueurs, moi-même. Il y a qu’une équipe qui a gagné : la Côte d’Ivoire. On doit travailler, on essaie de chercher la solution. Il faut arrêter de se mentir, en Afrique subsaharienne les chiffres parlent. Avant la CAN je croyais avoir la solution c’est vrai, mais au final non. On a une CAN à la maison il faut qu’on la remporte mais faut qu’on pense aussi aux CAN dans un autre environnement”, a-t-il déclaré.

Pour rappel, l’ancien boss du Wydad Casablanca a été confirmé sur le banc avec pour objectif officieux d’atteindre a minima les quarts de finale de la CAN 2025.

Maroc : Regragui – “je croyais avoir la solution…”
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.