Maroc : Vinicius enflamme Marrakech

Le célèbre joueur brésilien Vinicius a choisi le Maroc et Marrakech pour passer quelques jours de vacances, offrant à ses jeunes fans une opportunité en or de le rencontrer.

L'attaquant du Real Madrid a notamment effectué une visite dans une école primaire de la ville marocaine lundi. L'international brésilien (26 capes, 3 buts), qui fait partie des meilleurs attaquants de sa génération, a été accueilli chaleureusement et n'a pas manqué de se prêter au jeu des autographes et selfies, répondant avec la plus grande simplicité à l'appel de ses admirateurs. Ce n'est pas la première fois que Marrakech attire des figures emblématiques du football. La ville, prisée pour sa beauté et son hospitalité, a déjà été choisie par d'autres stars, y compris le futur coéquipier de Vinícius, Kylian Mbappé, qui y avait séjourné quelques jours en juin dernier.

Il aime la ferveur marocaine

La présence de Vinícius à Marrakech a une résonance particulière quand on se rappelle le message qu'il avait adressé aux Marocains après la victoire du Real Madrid en Coupe du Monde des clubs 2022, organisée au Maroc. Vinícius avait exprimé sa gratitude envers le pays des Lions de l'Atlas, déclarant : « Maroc, merci. J’ai déjà vu votre passion à la Coupe du monde, mais avoir cette foule derrière moi était quelque chose de très spécial. Le Real Madrid est un club mondial. Nous sommes l’Afrique, l’Asie et l’Europe… et les champions du monde ! »

Le Merengue a ensuite pris la pose en quad dans le désert en s'affichant avec un maillot des Lions de l'Atlas floqué du numéro 2, celui d'Achraf Hakimi. Beaucoup y voient un message du Sud-Américain destiné au Parisien, qui serait appelé à suivre les pas de son grand ami Mbappé.

Cette saison, le buteur de 23 ans cumule déjà 15 buts toutes compétitions confondues en 24 apparitions avec la Maison blanche. En attendant la réception de Séville ce dimanche 25 février, ce court séjour au Maroc lui permet de recharger les batteries.

Maroc : Vinicius enflamme Marrakech
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.