Remplacé de son poste de sélectionneur du Maroc en février 2016 par Hervé Renard, Badou Zaki n’a visiblement toujours pas digéré son limogeage. L’ancien gardien de but a en effet profité de la défaite des Lions de l’Atlas face à la RD Congo (0-1) lundi lors de leur entrée à la CAN 2017 pour charger son successeur.

« On s’est trompé dans le choix des joueurs et la programmation des matchs amicaux, de même que le choix des Émirats pour effectuer le stage de préparation est une erreur évidente« , a taclé l’actuel entraîneur du CR Belouizdad sur le plateau de la chaîne algérienne El Haddaf. « Malheureusement, la rencontre contre la RD Congo a démontré que Hakim Ziyech (non retenu par Renard, ndlr) pouvait apporter ses qualités d’attaquant, (…) c’est moi qui ait piqué Ziyech aux Hollandais. » Le Maroc et Renard devront se ressaisir face au Togo vendredi pour calmer les critiques.