Bien qu’il ait joué en Europe plus d’une dizaine d’années (1997-2011), l’attaquant sud-africain Benny McCarthy ne garde pas pour autant une bonne image de ses ex-employeurs. « Les clubs européens ne respectent pas les joueurs africains, soutient le buteur des Orlando Pirates dans les colonnes du Sunday Times. Ils les achètent pour une poignée de cacahuètes et les revendent des millions. Quand il faut vous lâcher pour aller jouer pour la sélection, ils font toute une histoire. Ce qu’il se passe dans votre pays, ça leur fait une belle jambe. Si vous voulez sauver votre carrière, vous devez signer une déclaration disant que vous vous concentrez sur le club. À part l’Ajax Amsterdam, tous les clubs intimident et victimisent les joueurs africains.«