Buteur attitré du TP Mazembe, Ben Malango a récemment pris la poudre d’escampette pour le Maroc où il a signé un contrat de trois ans en faveur du Raja Casablanca. Problème : l’attaquant est toujours lié au TPM qui n’a en aucun cas autorisé son départ. Très remontés, les Corbeaux de Lubumbashi ont fait appel à la Fédération marocaine (FRMF) pour mettre la pression sur le joueur et le Raja.

«Absent de Lubumbashi depuis la reprise, Ben Malango a été abusé par des agents véreux qui se sont même permis de trafiquer la date de naissance du joueur. Pris dans ce traquenard, le joueur s’est retrouvé à Casablanca au Maroc, sur le point d’être enrôlé par le Raja Club Athletic», a déploré le club lushois sur son site officiel. «Vérification faite auprès de la Fecofa avant d’inscrire le joueur à la Fédération Royale Marocaine, il a été constaté que Ben Malango est bel et bien lié avec le TPM jusqu’en 2021. Avec tous ces éléments, la Fédération Royale Marocaine a sommé au Raja Club de Casablanca de rapatrier Ben Malango auprès du TPM avec lequel le joueur est contractuellement lié.»

Le TPM compte toujours sur le buteur, qu’il a même inscrit sur sa liste africaine pour la nouvelle campagne de Ligue des champions. Mais le joueur ne l’entend pas de cette oreille et a saisi la commission des litiges de la FIFA. Peut-être le début de longues procédures…