Libre de tout contrat depuis son départ de Swansea l’été dernier, Wilfried Bony vient d’effectuer dix jours d’essai avec Le Havre (Ligue 2). Et malgré les doutes sur sa forme physique, l’attaquant de 31 ans est parvenu à séduire l’entraîneur du HAC, Paul Le Guen. Présent jeudi en conférence de presse, le technicien s’est dit favorable à la venue de l’international ivoirien, tout en précisant que le volet financier n’a pas encore été abordé…

«On va entamer les discussions avec lui, et ainsi voir la faisabilité d’un accord. Le sportif est toujours lié au financier, et inversement. Je dois voir le président et Pierre Wantiez (directeur général). Ce n’est pas exclu qu’il signe, car il a montré des choses très intéressantes. Il n’est pas si loin que cela de revenir en forme. Je dois évoquer son cas avec la direction du club», a commenté l’ancien sélectionneur du Cameroun.

De son côté, l’ancien Citizen se montre visiblement favorable à une signature en Normandie. «Il m’a dit qu’il s’était senti bien avec ce groupe, avec le staff, et qu’il a envie de travailler avec nous», a assuré Le Guen. «Dans le football, cela ne suffit pas pour faire un accord. Il a démontré de l’enthousiasme, une réelle envie de travailler dur pour revenir en forme. On doit se reparler très vite. D’abord et avant tout, je veux parler au président. Si accord, il est déjà opérationnel. Sûrement pas sur une heure et demi. Il est capable de jouer au football à un bon niveau. Je suis convaincu qu’il est prêt à faire des bouts de match. Cela dépend de la durée du bout.» Affaire à suivre…