Le calvaire continue pour Nabil Dirar. Jusqu’là auteur d’une saison convaincante sous les couleurs de l’AS Monaco (14 matchs, 1 but et 6 passes décisives), le polyvalent ailier a été exclu le 6 février dernier lors du derby azuréen face à l’OGC Nice. Très véhément avec l’arbitre de la rencontre, le Marocain a écopé de 8 matchs de suspension. Mais alors que son club l’avait toujours soutenu jusqu’à présent, le vent semble tourner. L’ASM « avait décidé de sanctionner le joueur suite à son comportement envers le corps arbitral lors du match contre l’OGC Nice. Mais celui-ci a refusé catégoriquement toute sanction financière« , explique la formation azuréenne dans un communiqué. « Par conséquent, le club n’a pas d’autres choix que d’entamer une procédure disciplinaire pouvant mener à la mise à pied du joueur. » Une très mauvaise nouvelle pour le Lion de l’Atlas alors que sa suspension arrivait à son terme…