La Tunisie garde le rythme. Leaders du groupe A des éliminatoires du Mondial 2018, les Aigles de Carthage se sont imposés 4-1 à Conakry ce samedi face à la Guinée, déjà éliminée. Ce succès leur permet de conserver trois points d’avance sur la RD Congo, qui a battu la Libye 2-1, avant la dernière journée. Bien entrés dans la partie, les hommes de Nabil Maaloul passaient tout près de concrétiser leur domination mais Msakni, l’homme du match, trouvait la barre, avant qu’Ali Maaloul n’échoue sur le poteau.

Le Syli National en profitait pour réaliser le hold-up parfait en ouvrant le score par l’inévitable Naby Keita (1-0, 35e). Avantage de courte durée car Msakni égalisait logiquement sur un superbe coup-franc avant la pause (1-1, 45e+2). Le second acte se révélait moins emballant et la Tunisie semblait se diriger vers un match nul qui aurait permis à la RD Congo de revenir à un point.

Mais Msakni changeait tout et prenait les choses en main en donnant l’avantage d’une frappe placée (1-2, 75e). Après une interception, le joueur de Lekhwiya offrait ensuite le but du break à Ben Amor (1-3, 83e). Et après de nouvelles occasions pour les visiteurs et l’expulsion de Naby Keita pour un geste d’humeur dans les dernières secondes (90e+4), Msakni s’offrait un triplé au second poteau (1-4, 90e+5) ! La Tunisie n’aura besoin que d’un point face à la Libye dans un mois à domicile pour assurer sa qualification (voire moins selon le résultat de la RDC face à la Guinée).

 Les compositions de départ :

Guinée : Keita – O. Baldé, Sankoh, I.S.Conté, Is. Sylla – I.Conté, Keita, S. Diallo – Id. Sylla, D. Camara, Soumah

Tunisie : A. Mathlouthi – Nagguez, Bedoui, Meriah, Maaloul – Chaalali, Sassi – F. Ben Youssef, Ben Amor, Msakni – Khenissi