Opposé au Canada, à la Nouvelle-Zélande et aux Pays-Bas au Mondial féminin 2019 (7 juin-7 juillet), le Cameroun a dévoilé ce samedi une pré-sélection de 26 joueuses pour les stages de préparation au Centre d’excellence de Mbankomo (7-14 mai) et à Madrid-Murcie en Espagne (15 mai-6 juin).

Aux côtés des cadres comme Gaëlle Enganamouit, Gabrielle Onguéné et Christine Manie, on retrouve trois nouvelles «binationales» appelées pour la première fois par le sélectionneur Alain Djeumfa (rappelons qu’à proprement parler la binationalité n’existe pas au Cameroun, pays qui n’autorise qu’une seule nationalité).

Il s’agit de la défenseure Easther Mayi Kith (Montpellier/France, photo) qui a joué pour le Canada chez les jeunes, de la défenseure Estelle Laura Johnson (Sky Blue/Etats-Unis), née aux USA, et de la milieu de terrain Michaela Abam (Paris FC/France), ancienne internationale américaine chez les jeunes.

La pré-sélection du Cameroun pour le Mondial féminin