Mondial 2022 (Q) : la RDC décolle, le Bénin s’envole

On commence à y voir plus clair dans le groupe J des éliminatoires du Mondial 2022 à l'issue de la 3e journée disputée ce jeudi.

Co-leader avec la Tanzanie avant le coup d'envoi de cette journée, le Bénin a réalisé une excellente opération en s'imposant 1-0 à Dar es salam sur le terrain des Taifa Stars. L'attaquant de Brest Steve Mounié a inscrit le seul but de la partie à la 72e minute pour permettre aux Ecureuils de prendre 2 points d'avance en tête de la poule quelques jours avant la manche retour à domicile.

De son côté, la RD Congo, après deux matchs nuls, a décroché sa première victoire en disposant de Madagascar 2-0 à Kinshasa.

Globalement dominateurs dans le jeu, les hommes d’Hector Cuper mettaient la pression dans le camp malgache et se procuraient plusieurs situations, à l’image de ce piqué du bout du pied de Bakambu qui fuyait le cadre puis de la tête de l’attaquant, claquée par Adrien. Mais les Bareas restaient menaçants à l’instar de deux frappes lointaines qui obligeaient Adrien à la parade. Pour les Congolais, la délivrance intervenait finalement par Akolo, qui profitait d’une remise de Mbokani pour expédier au fond des filets un ballon qui traînait dans la surface (1-0, 36e). En seconde période, après plusieurs arrêts décisifs de Kiassumbua, l'inévitable Mbokani mettait ensuite les siens à l'abri en fin de match en transformant un penalty obtenu par Kayembe (2-0, 78e).

Cette victoire permet à la RDC de prendre la deuxième place du groupe avec un point d'avance sur la Tanzanie mais avec deux unités de retard sur le leader béninois. Avec un zéro pointé à mi-parcours, Madagascar est en revanche quasiment déjà éliminé.

Le résumé des matchs en vidéo

Les compos

Image

Image

Image

Mondial 2022 (Q) : la RDC décolle, le Bénin s’envole
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.