Ce mercredi, Al Ahly affronte Monterrey en match de classement de la Coupe du monde des clubs. L’occasion pour le vainqueur de la rencontre de terminer à la 5e place.


Par fifa.com

Ils ont beau faire partie des meubles à la Coupe du monde des clubs, Al Ahly SC et le CF Monterrey n’ont pas su se servir de leur expérience pour passer l’obstacle des quarts de finale. Avec une fin de cycle qui se profile d’un côté comme de l’autre, Egyptiens et Mexicains abordent le match de classement de Maroc 2013 avec le risque qu’il soit le dernier avant longtemps.

Pour leur cinquième participation, les Diables Rouges égyptiens espéraient faire mieux que leur troisième place acquise en 2006. Mais le revers face à Guangzhou Evergrande (2-0) les a obligés à revoir leurs ambitions à la baisse. Celles-ci se limitent maintenant à une cinquième place, et à offrir un bon souvenir à l’emblématique Mohamed Aboutrika.

Le milieu de terrain, blessé, a peut-être disputé la dernière rencontre de sa carrière, après avoir déjà repoussé l’heure de la retraite pour prendre part au tournoi. Et avec un championnat suspendu et des cadres comme Wael Gomaa, Sherif Ekramy, Sherif Abdelfadeel, Emad Meteab et Mohamed Naguib ont tous passé la trentaine, difficile d’être sûr que l’avenir appartient aux Cairotes…

Monterrey n’est pas mieux loti, puisque les Rayados, qui participent à leur troisième épreuve consécutive, sont déjà assurés de ne pas être de la partie l’an prochain. Eliminés de la course au titre national, et donc absents de la prochaine Ligue des champions de la CONCACAF, ils reviendront dans le meilleur des cas dans deux ans.

Un temps sans doute suffisant pour digérer la défaite face au Raja de Casablanca, et peut-être pour reconstruire une machine à gagner comme celle qu’avait bâtie l’entraîneur Victor Manuel Vucetich avant de laisser les clés à José Guadalupe Cruz. « C’est la fin d’une époque« , estime l’Argentin César Delgado. « Désormais, il est temps d’écrire une autre histoire. » Et pourquoi ne pas la débuter par une dernière victoire sur la scène mondiale ?