Un an après la participation totalement ratée du TP Mazembe, le champion d’Afrique, Mamelodi Sundowns, tentera de redorer le blason du continent au Mondial des clubs dès dimanche matin en quart de finale contre le représentant du pays-hôte, Kashima Antlers.


L’Afrique entre en piste ! Vainqueur de la Ligue des champions de la CAF en octobre, Mamelodi Sundowns représente le continent au Mondial des clubs au Japon. Ce dimanche (10h30 GMT), les Sud-Africains vont affronter Kashima Antlers, qualifié en tant que champion du pays-hôte et vainqueur d’Auckland City (2-1) en barrage, en quart de finale de la compétition. La rencontre aura lieu au Suita City Football Stadium d’Osaka.

Le vainqueur retrouvera les Colombiens de l’Atlético Nacional mercredi en demi-finale. Pour rappel, le TP Mazembe avait été douché 3-0 par le champion du Japon, Sanfrecce Hiroshima, à ce stade de la compétition l’an passé. Notons qu’à l’heure actuelle, aucun diffuseur n’a officiellement acquis les droits pour retransmettre le tournoi en France.

 Ils ont dit

Pitso Mosimane, entraîneur de Mamelodi Sundowns : « Nous ne fermons jamais le jeu. Nous avons défié l’ES Sétif en Algérie et nous avons pris des risques. Pourquoi changer maintenant ? Nous ne sommes pas du genre à bétonner, nous aimons trop jouer ! Si nous allions au bout et que nous affrontions le Real Madrid, peut-être que nous adopterions une stratégie plus défensive. Mais c’est encore un rêve. Pour le moment, pas question de changer ! »

Masatada Ishii, entraîneur des Kashima Antlers, sur le site de la FIFA : « Les cinq ou dix premières minutes seront très importantes. Nous allons discuter pour savoir s’il vaut mieux les presser ou essayer de fermer les espaces. Ensuite, nous établirons notre stratégie. J’ai regardé des vidéos et leurs attaquants sont très agiles. Il faudra essayer de les ralentir »