L’aventure en Coupe du monde U20 s’arrête dès la phase de groupe pour l’Egypte. Le vainqueur de la CAN junior en mars dernier a bien décroché ses trois premiers points dans la compétition en réalisant le hold-up parfait contre l’Angleterre (2-0), mais cela n’aura pas suffit. Les Pharaons ont fourni une prestation assez terne mais ont se sont montrés ultra-réalistes, à l’inverse des Three Lions, dominateurs mais terriblement maladroits (Eric Dier a touché la transversale sur un coup franc à la 67e ; Kane a commis un incroyable raté à la 84e). Devant une telle inefficacité, les coéquipiers de Saleh Gomaa ne se sont pas fait prier pour surprendre les Anglais en fin de match. Sur un exploit personnel, Trezeget a ouvert la marque d’une frappe limpide (79e). Ahmed Hassan a ensuite aggravé le score (90e+3), son deuxième but de la compétition. En vain. Troisièmes du groupe E avec 3 points et une différence de but nulle, les Pharaons échouent à décrocher une place parmi les quatre meilleurs troisièmes…à un but près ! S’ils avaient ajouté un but, ils auraient pris la place du Ghana en huitièmes de finale… Les Black Satellites ont eux aussi terminé troisièmes (groupe A), avec trois points et une différence de buts nulle, mais ils ont inscrit 5 buts contre 4 pour l’Egypte.