Après son accrochage avec Neymar en décembre, l’attaquant de Montpellier, Andy Delort, a enflammé l’avant-match de PSG-MHSC (5-0) samedi en fustigeant à nouveau le comportement du Brésilien et de son coéquipier Leandro Paredes. Interrogé à ce sujet après la rencontre, l’international algérien a toutefois préféré calmer le jeu, encensant les qualités techniques de l’Auriverde.

«J’ai pris un petit pont ! Je n’ai jamais dit que ce n’était pas un grand joueur. On l’a vu ce soir, c’est un super joueur qui, techniquement, fait la différence», a admis l’Héraultais en zone mixte avant de faire comprendre avec le sourire qu’il commence à en avoir assez d’être interrogé sur l’ancien Barcelonais. «Je ne joue plus contre Paris, donc on va essayer d’arrêter de parler de Neymar ! J’ai l’impression qu’il y a eu un truc de fou à l’aller… Là, c’est fini. Plus de questions, là du coup ?»

A moins que la provocation de Neymar et Paredes, qui ont posé avec son maillot sur Instagram samedi soir, n’incite le Fennec à réagir…