Montpellier-Saihi: “On s’est peut-être vus trop beaux”

Au bout d'un match riche en rebondissements, PSG et Montpellier (2-2) n'ont pu se départager. Pour Jamel Saihi, le milieu de terrain héraultais, c'est une déception. Le Tunisien a en effet du mal à avaler la pilule, comme il l'a confié à Afrik-Foot dans les travées du Parc des Princes.



Afrik-Foot: Jamel, que retenez-vous de ce match nul face au PSG (1-1)?

Jamel Saihi: C'est dommage. On mène à Paris, ce n'est jamais facile. On aurait pu garder le score. Mais bon, on fait quand même match nul chez le leader, c'est un bon point de pris.

Est-ce vraiment un bon résultat?

Au vu de la physionomie du match, non, bien sûr. Mais bon… Si on nous avait proposé un nul avant, on aurait signé tout de suite. Donc, au final, c'est un bon résultat. Surtout que ça n'avance pas trop derrière. On est toujours là.

Qu'est-ce qu'il s'est passé sur la fin? On vous a senti moins bien?

On s'est peut-être vus trop beaux. Mais bon, on a toujours envie de jouer, de prendre du plaisir… Il y a des moments où il faut savoir rester derrière et se regrouper. C'est dommage.

Est-ce une revanche par rapport à l'aller (0-3)?

Le résultat de l'aller ne reflétait pas la physionomie du match. On a prouvé qu'on était là et que ce n'était pas le fruit du hasard.

Vous attendiez-vous à ce que le PSG vous pose plus de problèmes?

On a pris le match par le bon bout. D'entrée, on fait un bon début. Eux marquent mais on a bien sur revenir avant la mi-temps. Dans le jeu, on leur a posé pas mal de problème. On a eu pas mal d'occasion même si on parfois pêché dans le dernier geste. C'est un bon match, positif pour la suite.

Est-ce que, dorénavant, Montpellier va être plus exposé ?

Il reste quinze matches. C'est encore beaucoup. Il reste quarante-cinq points à prendre. A nous de faire le maximum pour en prendre le maximum, justement. De toute façon, on joue pour gagner…

Que vous a dit René Girard?

Qu'il était plutôt content de nous dans le contenu, dans la rigueur et le jeu produit. Mais il y a quand même des regrets parce qu'on mène à cinq minutes de la fin et qu'on finit par un match nul.

Vous visez toujours la première place?

(sourire) On joue les sept premières places. Depuis le début, c'est notre objectif. La première place fait partie des sept premières. On est dans le coup. On verra pour la suite.

A titre personnel, comment vous-êtes vous senti?

Je reviens après cinq semaines de coupure puisque j'étais à la CAN. Ce n'était pas la même température! (sourire) J'ai joué 5 minutes la semaine dernière. Là, c'était 70 minutes. Je vais reprendre progressivement.

Justement, un mot sur cette CAN.

Ce ne sont que des bons souvenirs puisqu'on est arrivé en quarts de finale. Mais on aurait aimé aller plus loin.

Avatar photo
Nicholas Mc Anally