Après avoir signé pour trois ans et demi pour Nancy et alors qu’il était aussi en contacts avec Liverpool, Benjamin Moukandjo (22 ans) explique son choix d’avoir opté pour le pensionnaire de Ligue 1. « J’ai estimé que ce n’était pas le moment de partir dans un club étranger de ce niveau, indique l’attaquant camerounais dans les colonnes de l’Est Républicain. Je suis jeune, il ne faut pas faire n’importe quoi. L’important pour moi, c’est de jouer et de progresser. J’ai encore des étapes à franchir avant, peut-être, de prétendre à un club comme Liverpool dans trois ou quatre ans. J’ai aussi besoin de stabilité alors que je suis resté seulement six mois à Monaco.«